Buts et stratégies

Promotion de la santé, sensibilisation et prévention des maladies

But no 1 : Prévenir les maladies respiratoires, ou en atténuer les effets, en élaborant et en mettant en œuvre des mesures efficaces et coordonnées dans les domaines suivants : promotion de la santé, sensibilisation, réduction des expositions, prévention anti-nicotine et abandon de la cigarette.

Stratégies définies pour atteindre ce but :

  • Faire de la prévention des maladies chroniques, infectieuses et respiratoires une priorité nationale à l’intérieur d’une réforme des soins de santé;
  • Accroître la sensibilisation, ainsi que les connaissances et la compréhension des enjeux en matière de santé respiratoire auprès du public et de tous les intervenants, et leur participation active;
  • Accroître la sensibilisation à l’égard des effets des enjeux environnementaux sur la santé respiratoire, au travail, à la maison, à l’école et dans les loisirs;
  • Réduire les expositions aux contaminants de l’air ambiant en incitant les gens à éviter les expositions et à réduire leur propre contribution aux contaminants de l’air intérieur et de l’air extérieur;
  • Aider les Canadiennes et les Canadiens à ne pas commencer à fumer ou à cesser de fumer, en contrecarrant les efforts promotionnels de « dénormalisation » de l’industrie du tabac (en coordination avec d’autres stratégies et initiatives en matière de lutte anti-cigarette);
  • Collaborer avec d’autres stratégies et initiatives en matière de santé respiratoire.

Dépistage et gestion des maladies

But no 2 : Améliorer les résultats pour la santé et la qualité de la vie de tous les Canadiens par un dépistage précoce et une meilleure gestion des maladies respiratoires.

Stratégies définies pour atteindre ce but :

  • Mettre en œuvre un dépistage précoce;
  • Promouvoir un système d’équipes de soins de santé interdisciplinaires pour la gestion des maladies respiratoires;
  • Promouvoir l’autonomie et l’autogestion des patients;
  • Améliorer les traitements, les soins de réadaptation et de soutien à travers le continuum à partir du dépistage jusqu’aux soins palliatifs;
  • Mettre en œuvre des normes, des lignes directrices et des pratiques exemplaires, et accroître leur utilisation;
  • Collaborer et coordonner les efforts avec d’autres stratégies et initiatives en matière de maladies chroniques et infectieuses.

Politiques, partenariats et soutien aux communautés et aux systèmes

But no 3 : Concevoir, mettre en œuvre et renforcer les structures de soutien essentielles à une stratégie de gestion efficace de la santé respiratoire dans un éventail de domaines : politiques et législation, partenariats, soutien communautaire, conception du système de santé et prestation des services.

Stratégies définies pour atteindre ce but :

  • Promouvoir des politiques en matière d’hygiène publique et des ressources de mise en application afin de prévenir les maladies respiratoires et d’améliorer la santé respiratoire;
  • Bâtir et améliorer des partenariats stratégiques qui touchent toutes les sphères de compétence, toutes les disciplines et tous les secteurs;
  • Accroître la disponibilité des programmes et leur accès au sein des communautés à travers le continuum de soins;
  • Améliorer l’éducation et la formation de tous les fournisseurs de soins de santé;
  • Créer des structures d’échange d’information largement accessibles à l’intention des intervenants en santé respiratoire;
  • Déterminer les écarts, les priorités et les besoins restants au niveau des structures de soutien dans les milieux de santé respiratoire, et prendre les mesures qui s’imposent.

Recherche, surveillance et application des connaissances

But no 4 : Mener à bien des activités de prévention et de gestion des maladies respiratoires et des facteurs de risque, au moyen d’activités de recherche et de surveillance améliorées et coordonnées qui se traduiront par de meilleurs résultats pour la santé et des avantages économiques.

Stratégies définies pour atteindre ce but :

  • Accroître le financement de la recherche en santé respiratoire et l’application des connaissances en vue de la prévention, du dépistage, de la gestion des maladies et de la guérison;
  • Accroître les capacités en recherche respiratoire;
  • Améliorer la surveillance de la santé respiratoire et la mesure des résultats pour la santé dans le cadre d’un système élargi et intégral de surveillance des maladies;
  • Appliquer efficacement les résultats de la recherche en santé respiratoire dans des connaissances, pratiques exemplaires, politiques et programmes en vue d’un éventail d’audiences : grand public, industrie, fournisseurs de soins, décideurs et bailleurs de fonds;
  • Étendre la recherche sur les liens entre la santé respiratoire et les besoins des populations à risque