Projets - Phase II

Projets – Phase II  Halte à la tuberculose
Ce document donne un apercu de l’evolution de ce projet et met en evidence certaines des principaux résultats.
 
Taima TB (Halte à la tuberculose)
Gouvernement du Nunavut
Le projet appelé Taima TB (Halte à la tuberculose, en inuktitut) vise à empêcher etréduire la propagation de la TB en cas de flambée très grave et à éradiquer cette maladie du Nunavut. Parmi les principales activités de ce projet, citons un service porte-à-porte dans les quartiers très exposés d’Iqaluit permettant le diagnostic et le traitement des cas de tuberculose latente à l’aide de méthodes diagnostiques d’avant-garde. En plus de permettre le diagnostic et le traitement des cas de TB latente, ce service porte-à-porte vise aussi à montrer aux personnes atteintes comment prendre en charge leur maladie. Ce projet consiste de plus à diffuser de l’information sur la TB et à sensibiliser davantage la collectivité à cette maladie par le biais d’assemblées publiques locales, de groupes de discussion et de médias sociaux.
 
Modèle de sensibilisation et d’engagement de la collectivité des initiatives de sensibilisation à la maladie respiratoire chez les Premières nations, les Inuits et les Métis : projet pilote
La Société canadienne de l’asthme
Ce projet vise l’intégration des connaissances acquises au cours de la phase I du Programme de santé pulmonaire à l’aide du modèle de diffusion d’information sur la santé préféré (c,-à- d. un modèle d’extension des services à la communauté) qui, au cours de la phase I, a été utilisé comme essai pilote dans six collectivités autochtones du Canada. Le projet pilote permettra aux collectivités autochtones (dans lesquelles la fréquence des maladies respiratoires est beaucoup plus élevée que celle qui est enregistrée dans le reste de la population canadienne) de devenir plus conscientes de l’importance de la santé pulmonaire et de mieux connaître les facteurs de risque de maladie respiratoire. Il permettra aussi aux collectivités des Premières nations, des Inuits et des Métis d’établir les ressources communautaires nécessaires pour mener à bien les initiatives de sensibilisation à la santé pulmonaire.
 
Conscience air
Champions de l’air pur
Ce projet vise à fournir aux jeunes et aux adultes œuvrant dans les secteurs des sports et des loisirs (enseignants, parents, entraîneurs, animateurs de loisirs, gestionnaires d’établissements sportifs) de l’information sur les maladies pulmonaires, nommément l’asthme, et sur les liens qui existent entre ces affections et la qualité de l’air. Ce projet a de particulier qu’il vise à montrer autant aux jeunes qu’aux adultes comment éviter les incidences nuisibles sur la santé respiratoire et à faire connaître un nouvel outil d’évaluation : l’indice de qualité de l’air intérieur (IQAI). Parmi les principales composantes de ce projet, citons l’élaboration d’outils en ligne destinés à informer les jeunes des liens entre la qualité de l’air et la santé respiratoire, l’élaboration d’un site Web interactif destiné à héberger les ressources, la présentation d’exposés et la tenue d’ateliers par des athlètes de haut niveau qui souligneront l’importance d’accroître chez les jeunes le niveau d’activité physique, et ce, en toute sécurité.
 
Campagne de communication et d’information sur le tabagisme du Nunavut
Gouvernement du Nunavut
Ce projet prendra appui sur les résultats obtenus au cours de la phase I du Programme de la santé respiratoire, et consistera à mettre sur pied une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur le tabagisme ciblant les Inuits du Nunavut (chez qui de 60 à 75 % des adultes fument quotidiennement). Il accordera une place de choix à la sensibilisation auprès des jeunes, aux médias, à la publicité utilisant des noms ou des logos utilisés par des vedettes auxquels on s’identifie et à la formation des professionnels de la santé communautaire. Ce projet vise à faire progresser le travail en vue d’atteindre les objectifs précisés dans la Stratégie de santé publique du Nunavut de 2008-2013, document dans lequel la réduction du tabagisme, de l’alcoolisme et de la toxicomanie est présentée comme l’une des toutes premières priorités. Les activités proposées serviront aussi à soutenir l’élaboration d’une nouvelle stratégie de réduction du tabagisme au Nunavut.
 
Sensibilisation à la tuberculose des jeunes autochtones et non autochtones au Canada : un programme éducatif de santé publique historique et socio-culturel
Université de l’Alberta
Ce projet vise à élaborer un cursus de formation sur la tuberculose, tenant compte des particularités culturelles et visant les jeunes autochtones de trois collectivités de la  Saskatchewan et du Manitoba. Ce cursus, qui vise une réduction de la transmission de la tuberculose et de la stigmatisation, sera constitué de trois modules ou leçons dont les thèmes seront les suivants : 1) Qu’est-ce que la TB? Comment cette maladie se contracte-t-elle? Quels en sont les symptômes? Comment prendre en charge la maladie?; 2) Antécédents de TB/TB en contexte de disparités sociales, Influences socioculturelles/Stigmatisation/Soins de santé intégrés; et  3) Lien entre TB et autres maladies transmissibles, Conditions de logement, Qualité de l’air intérieur, Usage récréatif du tabac et Nutrition. Ciblant principalement les étudiants des écoles secondaires autochtones, ce projet est destiné à combler les lacunes de connaissance observées dans cette population et à faire connaître les attitudes et les pratiques mésadaptées, ayant été identifiées au cours du projet de la phase I, et qui favorisent la transmission de la TB.
 
Campagne de sensibilisation à la toux chronique
Association pulmonaire canadienne
Ce projet vise à débanaliser la toux chronique. Il consistera à mener une campagne média à l’échelle nationale ciblant les Canadiens les plus exposés à la maladie pulmonaire. L’objectif est de fournir de l’information aux personnes souffrant de toux chronique pour calmer la peur suscitée par le diagnostic, d’expliquer ce que peut révéler une toux chronique et inciter ceux qui en ont une à recourir au dépistage et au traitement précoces, y compris à la spirométrie. Ce projet permettra de consolider les efforts déployés pour améliorer le dépistage et la prise en charge des maladies respiratoires dans toutes les populations canadiennes. Cette campagne nationale se déroulera dans six langues (anglais, français, deux langues autochtones, cantonais, mandarin), autant dans des centres urbains que les régions rurales.
 
Éliminer les obstacles à l’accès aux services d’abandon du tabac et favoriser le dépistage rapide de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) au Yukon 
Gouvernement du Yukon
Ce projet consistera à étudier les taux élevés de tabagisme au Yukon et les répercussions des maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC). Il comporte deux volets complémentaires visant 1) à rendre les services de soutien à la cessation  du tabac plus accessibles et plus acceptables, et 2) à favoriser le dépistage précoce des MPOC. De façon plus précise, ce projet vise à identifier et à examiner les obstacles à l’accès aux services de soutien à la cessation tabagique, à accroître les moyens de dépistage des MPOC, et à multiplier les activités de dépistage de ces maladies de façon à réduire les répercussions du tabagisme sur la santé de la population du Yukon. Les activités reliées à ce projet viseront les collectivités rurales ayant des besoins particuliers en matière de services de soutien à la cessation tabagique et dans lesquelles le taux de tabagisme est élevé.